Notes sur les chiffres clés de la filière

L’Observatoire économique et social du cheval (OESC) mène des études et des analyses sur des sujets variés afin de produire des chiffres clés réactualisés régulièrement pour la filière équine.

2

Niveau de technicité :
Sommaire

Conjoncture viande équine : bilan 2019

Conjoncture viande équine : bilan 2019En 2019, la consommation française de viande chevaline est d’environ 7600 tonnes équivalent carcasse, en recul de 15% comparé à 2018. Les achats de viande chevaline concernent 9% des ménages français. La viande chevaline est la viande de boucherie la plus chère (17,7€/kg). Son prix a augmenté en 2019, mais cette hausse est légèrement moins importante que celle du prix des autres viandes de boucherie fraîches. La France consomme principalement de la viande qu’elle importe. En 2019, 2190 tonnes équivalent carcasse de viande chevaline ont été produites par abattage de chevaux en France. De plus, la France affiche un solde d’échanges extérieurs de viande chevaline négatif de 5535 tonnes équivalent carcasse. La France a par ailleurs exporté près de 5900 chevaux destinés à la boucherie en 2019, principalement à destination de l’Italie, de l’Espagne mais aussi du Japon, nouveau marché qui se confirme. La France produit ainsi des animaux qu’elle ne consomme pas.

Retrouvez plus de détails dans cette note.

Combien d'équidés en France ?

Le nombre d'équidés en France ne peut être connu par un simple comptage des données brutes de la base IFCE-SIRE. Il doit être estimé par extrapolation de plusieurs sources de données. Depuis 2008, l’Observatoire économique et social du cheval estime le cheptel d’équidés présents en France. Les estimations sont calculées tous les deux ans et une mise à jour de l’historique est effectuée.

Cette note présente la dernière estimation (en fin d’année 2016) et décrit la méthodologie utilisée.

La viande chevaline en France : bilan 2018

La viande chevaline en France : bilan 2018En 2018, la consommation française de viande chevaline est d’environ 9 100 tonnes équivalent carcasse, en recul de 12% comparé à 2017. Les achats de viande chevaline concernent 10% des ménages français. La viande chevaline est la viande de boucherie la plus chère (17,50€/kg). Son prix a augmenté en 2018 alors que les prix des autres viandes sont stables. La France consomme principalement de la viande qu’elle importe. En 2018, 2 525 tonnes équivalent carcasse de viande chevaline ont été produites par abattage de chevaux en France.

De plus, la France affiche un solde d’échanges extérieurs de viande chevaline négatif de 6 542 tonnes équivalent carcasse. La France a par ailleurs exporté près de 5 700 chevaux destinés à la boucherie en 2018, principalement à destination de l’Italie, l’Espagne mais aussi le Japon, nouveau débouché. La France produit ainsi des animaux qu’elle ne consomme pas. La balance commerciale de sa filière viande chevaline est déficitaire de plus de 17 millions d'euros en 2018.

Retrouvez plus de détails dans cette note.

En savoir plus sur nos auteurs
  • IFCE - Observatoire économique et social du cheval (OESC)
Articles en rapport
Pour retrouver ce document: www.equipedia.ifce.fr
Date d'édition: 06 07 2020
Vous pourriez être intéressé
Cette fiche vous a-t-elle été utile ?