A quoi peut servir un prix de revient ?

Le prix de revient correspond au coût de production du bien ou du service concerné (coût d’une activité comme la pension, l’enseignement ou l'élevage par exemple). Les professionnels qui le calculent déclarent s’en servir pour simuler l’impact de l’achat d’un matériel, pour se donner des objectifs de vente ou pour vérifier si leurs tarifs sont toujours cohérents avec leurs charges. Cette fiche est l’occasion de vous montrer l’importance de connaître votre prix de revient et, au travers d'exemples, les différentes utilisations possibles.

2

par Emilie YVART - | 28.05.2020 |
Niveau de technicité :
Eleveur et ses chevaux au pré
Sommaire

Comment calculer un prix de revient ?

Pour calculer son prix de revient, il faut prendre en compte :

  • Les charges opérationnelles : aliments, litières, frais vétérinaires, maréchalerie…
  • Les charges de structure : loyers d’écurie, entretien du matériel, frais de gestion, transport des chevaux…
  • Les charges de personnel : salaires et charges salariales du personnel et du gérant…
  • Les frais financiers : intérêt des emprunts…
  • Les amortissements, en fonction des immobilisations présentes dans la structure

Les charges retenues sont celles de la comptabilité.

L’écart entre le prix de vente et le coût de production permet de déterminer la marge de production.

Les unités de production dans la filière cheval vont être par exemple :

  • Le prix de revient d’une heure de cours pour un centre équestre
  • Le prix de revient d’un jour de pension dans une écurie de chevaux de courses
  • Le prix de revient d’une poulinière ou d’un poulain en élevage
  • Le prix de revient d’un mois de pension pour les écuries de propriétaires

Il existe plusieurs méthodes mises en place par le réseau REFErences et par le réseau EQUICER.

Le principe est de répartir les charges de votre exploitation à chaque activité et de les diviser par le nombre de chevaux, le nombre d’heures de cours, le nombre de jours…

Exemple de répartition des charges

Pour les 14 chevaux en pension, cela représente 5 000 jours de présence (ou 365 jours par cheval). Et pour les 27 chevaux de club : 10 000 jours de présence.

Postes de chargesMontant annuel total (€)Montant annuel pour les 14 chevaux en pension (€)Montant/jour/cheval en pension (€)Montant annuel pour les 27 chevaux de club (€)Montant/jour/cheval de club (€)
Aliments20 0008 0001,6012 0001,20
Paille10 0003 8000,766 2000,62
Vétérinaire5 0005000,104 5000,45
Maréchal-ferrant2 00000,002 0000,20
Entretien du matériel3 0001 0000,202 0000,20
Personnel45 00015 0003,030 0003,00

Par exemple, pour l'alimentation des chevaux en pension : 8 000 € / 5 000 jours = 1,60 €/jour/cheval en pension.

La répartition des charges d'aliments entre les chevaux et les poneys est différente car leurs besoins sont différents. Dans cet exemple, cette différence a bien été prise en compte. Les charges ont été réparties entre les chevaux en pension et les chevaux d'instruction.

Il n'y a pas de frais de maréchalerie pour les chevaux en pension car les frais sont directement à la charge des propriétaires. Les frais d'entretien et de personnel sont répartis de manière identique entre les chevaux en pension et ceux de club.

Exemple d'un prix de revient d'une pension pour un entraîneur de galop

Nombre de chevaux = 28, pension calculée à l'année

Total annuel charges affectées (€)Moyenne/jour/cheval (€)
Charges opérationnelles176 43317,31
Charges de structure170 74516,75
Charges salariales196 58219,29
Rémunération exploitant (dont charges sociales)14 1061,38
Frais financiers court terme (CT)3 2780,32
Amortissements1 0370,10
Coût annuel total562 18155,15
Coût annuel total/cheval20 135-
Prix de revient (€/jour/cheval)-55

Sur une moyenne de 28 chevaux présents toute l'année, un cheval coûte 55 euros par jour à l'entraîneur.

Comparaison entre le prix de revient et le prix facturé
Prix facturé (€/jour/cheval)Prix de revient (€/jour/cheval)
Facturation moyenne53-
Refacturation moyenne10-
Gains moyens/cheval13-
Prix de revient (€/jour/cheval)-55
Marge quodienne (€/jour/cheval)-21
Marge hors gains (€/jour/cheval)-8

Les frais de refacturation peuvent concerner les frais vétérinaires, de maréchalerie ou de transport. Sans les gains en course qui peuvent représenter une part importante, la marge est de 8€ par jour et par cheval. Un prix de revient est une photo à un instant T, même si les évènements exceptionnels qui ont pu avoir lieu pendant l'exercice sont écartés. Il varie chaque année en fonction des choix qui sont faits par le gérant et du nombre de chevaux sur l'exploitation.

Dans le cadre d'un bilan prévisionnel

Projection sur 3 ans :

Année 1Année 2Année 3
Nombre de chevaux en pension61321
Charges opérationnelles (€/jour/cheval)8,028,028,02
Charges de structure (€/jour/cheval)9,758,017,40
Charges de personnel (€/jour/cheval)17,0822,3423,06
Amortissements (€/jour/cheval)3,502,582,89
Coût de revient journalier (€/jour/cheval)38,3540,9440,20
Prix de pension demandé au propriétaire (€/jour)464646
Marge dégagée (€/jour/cheval)7,655,065,80

Dans l’hypothèse où il n’est pas possible d’anticiper les variations des tarifs d’aliments par exemple, les charges opérationnelles sont fixes dans le prévisionnel, quel que soit le nombre de chevaux.

Pourquoi calculer un prix de revient ?

L’intérêt de calculer et de connaître son prix de revient est multiple :

  • Connaître la marge de chaque activité par rapport aux tarifs demandés.
  • Comparer son prix de revient par rapport aux autres professionnels du cheval. Il faut toutefois faire attention et appliquer un tarif qui permettra à la structure de dégager une marge.
  • Repérer les atouts et les faiblesses de chaque activité.
  • Rechercher les pistes d’améliorations ou mesurer l’impact des investissements sur la rentabilité des activités. Par exemple, un changement d’aliment peut permettre de diminuer les charges opérationnelles et donc d’augmenter la marge de la structure.
  • S’interroger sur les stratégies de l’exploitation après avoir tiré les enseignements du passé.

Le prix de revient permet de tirer pleinement profit de la comptabilité analytique.

Par exemple : Une structure a un établissement de pension et un établissement d’élevage séparés géographiquement. Il est alors possible de créer un compte « Foin écurie » et un compte « Foin élevage ». Ces deux comptes sont mis en place pour faciliter le comptage des charges.

Cette analyse des activités ne permet pas directement de décider de l’arrêt ou du développement d’une activité. Cependant, elle prépare les décisions qui doivent être à préciser dans un budget global.

C’est un outil d’aide à la décision sur du court terme, mais aussi un outil d’aide pour la rédaction de la stratégie de l’entreprise à long terme.

Comment se servir du prix de revient ?

En agissant sur les produits

Exemple d’une pension

Que ce soit pour les clubs ou les écuries de pension, une augmentation annuelle des tarifs permet d’améliorer la marge. Si le prix de revient est relativement stable d’une année sur l’autre et que la structure ne peut pas faire plus d’économie, il peut alors être intéressant de prévoir une augmentation des tarifs.

Dans l’exemple ci-dessous, la structure a en moyenne 21 chevaux en pension.

Prix hors taxesSituation classiqueSituation revue
Prix facturé (€)Prix de revient (€)Prix facturé (€)Prix de revient (€)
Facturation moyenne mensuelle380-400-
Refacturation moyenne mensuelle20-20-
Prix de revient mensuel-352-352
Marge mensuelle / cheval-48-68
Marge mensuelle totale1 0081 428

Lors de cette simulation d’une augmentation de 20€ HT par mois, cela aboutit à une marge de 420€ par mois.

Exemple d’un haras

L’éleveur s’est donné comme objectif d’augmenter le nombre de saillies qu’il effectue car il ne peut pas agir sur le prix de ses pensions d'élevage (ses clients n’ont pas les moyens). Il a donc amélioré la communication sur ses étalons.

Situation classiqueSituation revue
Prix facturé (€)Prix de revient (€)Prix facturé (€)Prix de revient (€)
Pension élevage40 000-40 000-
Saillies5 000-15 000-
Charges du haras-35 000-35 000
Marge10 00020 000

En agissant sur les charges

Le prix de revient peut aussi permettre d’identifier des postes sur lesquels il est possible de faire des économies. Il faut repérer les postes les plus élevés, étudier les charges pour vérifier si une économie est possible ou non.

Exemple d’un entraîneur
Prix hors taxesSituation classiqueSituation revue
Prix facturé (€)Prix de revient (€)Prix facturé (€)Prix de revient (€)
Facturation moyenne (€/jour/cheval)55-55-
Refacturation moyenne (€/jour/cheval)8-8-
Gains moyens / cheval5-5-
Prix de revient (€/jour/cheval)-65-60
Marge (€/jour/cheval)38
Marge hors gains (€/jour/cheval)-23

Parfois, les choix effectués ne permettent pas de faire des économies sur un poste plus élevé que chez son voisin par exemple (foin à volonté vs foin rationné).

Exemple d’une écurie de pension

Dans cet exemple, l’écurie a 16 chevaux en pension. Le dirigeant a employé un palefrenier en prestation de service pour 800€ par mois. De plus, la demande est telle que le gérant a inclus obligatoirement du coaching, de l’enseignement et du travail dans ses pensions. Il augmente donc sa rémunération de 600€ par mois.

Dans cette structure, les charges sont très bien maîtrisées et seule la stratégie pouvait être modifiée.

Situation actuelleSimulation
Moyenne/jour/cheval (€)Moyenne/jour/cheval (€)
Charges opérationnelles3,563,56
Charges de structure7,227,22
Charges salariales0,001,63
Rémunération exploitant (dont charges sociales)1,462,68
Coût total12,2415,10
Prix de revient mensuel/cheval373460
Facturation mensuelle moyenne 650
Marge mensuelle/cheval277190

Ce qu'il faut retenir

  • Connaître son prix de revient est essentiel et est une des données la plus significative dans la filière équine.
  • Il faut prendre le temps de l’analyser, de faire des hypothèses pour voir l’évolution sur la marge.
  • Il ne faut pas hésiter à se faire entourer par des professionnels pour avoir un regard extérieur.
En savoir plus sur nos auteurs
  • Emilie YVART Conseillère d’entreprise - EQUICER
Pour retrouver ce document: www.equipedia.ifce.fr
Date d'édition: 04 08 2020
Fiche réalisée avec nos partenaires
Equicer
Cette fiche vous a-t-elle été utile ?