Notes technico-économiques

L’Observatoire économique et social du cheval (OESC) mène des études et des enquêtes sur des sujets variés afin de produire des références technico-économiques pour la filière équine.

 

2

Niveau de technicité :
Notes thématiques concernant les références technico-économiques
Sommaire

La gestion du fumier de cheval en France

Vignette la gestion du fumier de cheval en FranceUne évolution des pratiques liées à la gestion et à la valorisation du fumier équin est nécessaire pour répondre aux enjeux de développement durable. Valoriser sur place ou à l’échelle locale constitue l’un des axes de réflexion pour diminuer l’impact environnemental.

Débuté en 2019, le programme Val’fumier a pour objectif de développer des filières de valorisation du fumier de cheval. Une enquête nationale en ligne auprès des producteurs de fumier a débuté en juin 2019. L’analyse des 1 056 réponses présentée dans cette note permet d’identifier les modes actuels de gestion et de valorisation du fumier équin. Des Groupes Opérationnels en Territoire en Normandie, Centre Val de Loire, Pays de Loire et Auvergne Rhône Alpes identifient les besoins des structures équines et rencontrent les filières locales de valorisation de la biomasse afin d’y intégrer potentiellement du fumier de cheval.

 

Étude descriptive des activités de service avec le cheval auprès de personnes porteuses de handicap

Dans un contexte de plein essor et de diversification des activités de soins et de services auprès des personnes en situation de handicap et/ou en difficulté sociale, l’IFCE a mandaté en 2018 le cabinet Itinere pour conduire une étude visant à mieux connaître les pratiques avec le cheval, les services proposés et les organisations. Il s’agissait d’identifier les bonnes pratiques ainsi que les facteurs de développement de ces pratiques. 12 structures, avec une activité conséquente et un budget excédentaire ou à l’équilibre, ont été étudiées. La visite de chaque structure a donné lieu à la rédaction d’une fiche par structure.

 


Retrouvez les 12 fiches :

Gestion de la fin de vie : quels dispositifs pour répondre aux besoins futurs ?

Gestion de la fin de vieEn 2019, l’Observatoire Economique et Social du Cheval (OESC), avec la collaboration des représentants de la filière et l’appui du cabinet de conseil KYU Lab, a caractérisé et analysé l’évolution de la population de chevaux retraités et le dispositif d’accueil de ces équidés à l’horizon 2030. Le but était de réaliser un état des lieux du dispositif actuel d’accueil de ces équidés et d’anticiper les adaptations nécessaires pour répondre aux attentes des propriétaires dans les 10 ans à venir, à partir d’une modélisation de l’évolution du cheptel d’équidés retraités. Cette synthèse présente les éléments clés révélés par l’étude et en explicite les problématiques majeures. La dernière partie présente les résultats d’un dialogue approfondi avec les professionnels de la filière permettant d’envisager ensemble les actions les plus pertinentes à mettre en place.

 

Le marché de la selle en France

Le marché de la selle en FranceLa France est reconnue pour son savoir-faire en matière de sellerie-harnachement. Cependant, des marques étrangères de selles sont aussi bien présentes sur le marché français.

 

Qui sont les acheteurs de selles en France ? Quelles sont leurs pratiques de consommation et quelles sont leurs attentes ? A quel prix ont-ils acheté leur selle ? Comment envisagent-ils leur prochain achat ?

 

Afin de répondre à ces questions, l’Observatoire économique et social du cheval de l’IFCE a mené une enquête en 2019 auprès de 700 consommateurs. Cette enquête sur la demande française s’inscrit dans le cadre d’une étude prospective menée en 2019 sur l’avenir du métier de sellier-harnacheur. Cette note en présente les résultats.

 

Epidémie de rhinopneumonie 2018 : quels impacts sanitaires et financiers ?

Epidémie de rhinopneumonie 2018 : quels impacts sanitaires et financiers ?La première observation d’une épidémie de rhinopneumonie à HVE1 en France a eu lieu en 2018.

 

Comment s’est développée la maladie ? Quel a été l’impact économique pour la filière sport ? A l’origine de différents troubles, les herpèsvirus équins de type 1 (HVE1) ou de type 4 (HVE4) sont fortement contagieux. Pouvant subsister à l’état latent dans l’organisme après une première infection, ils représentent un risque sanitaire élevé pour la filière équine. Ils peuvent engendrer des pertes économiques importantes au sein des structures. L’HVE1 peut être à l’origine de maladies respiratoires, abortives et nerveuses alors que l’HVE 4 est principalement responsable de formes respiratoires. L’année 2018 a connu une épidémie importante aussi bien en nombre de structures et de chevaux touchés qu’en matière d’impact économique.

 

Cette note présente les impacts sanitaires et financiers de cette épidémie sur la filière sport en France en 2018.

 

Utilisation de la génétique mâle en Selle Français

Utilisation de la génétique mâle en Selle FrançaisL’élevage équin a été marqué au cours des 3 dernières décennies par la diversification des techniques de reproduction. Récemment, l’arrêt de l’étalonnage public, qui a conduit à une libéralisation du marché français de l’étalonnage, et la crise économique mondiale de 2008 ont eu pour effet une baisse de production de chevaux de sport-loisir. Cela a aussi engendré des évolutions importantes en matière de pratiques des éleveurs et des étalonniers.

 

Dans ce contexte, quelle est la diversité des prix de saillies pratiqués actuellement ? Quel est le chiffre d’affaires généré par la vente de saillies et comment se répartit-il entre les différents acteurs ? Ces indicateurs ont-ils évolué au cours des 10 dernières années ?

 

Pour répondre à ces questions, l’Observatoire économique et social du cheval de l’IFCE a mené en 2017 une analyse approfondie des données relatives aux saillies de 2005, 2010 et 2015 en production de chevaux de race Selle Français. Cette note en présente les résultats.

 

L'attelage de loisir

L'attelage de loisirDiscipline traditionnelle ancrée dans le patrimoine français, l’attelage est bien présent mais il existe peu de données sur sa pratique.

 

Qui sont les pratiquants d’attelage de loisir ? Dans quel contexte pratiquent-ils ? Comment ont-ils débuté l’attelage ? Quelles sont les difficultés rencontrées, comment y remédier et développer l’activité ?

 

Afin de répondre à ces questions, l’Observatoire économique et social du cheval de l’IFCE a mené en 2018 une étude auprès de plus de 700 pratiquants. L’étude met en évidence les atouts et difficultés de pratique de cette discipline mixte, débutée et pratiquée à tout âge, surtout dans un objectif de loisir et principalement hors structure. Plusieurs pistes émergent pour faciliter et développer la pratique, en particulier pour ce qui est de la communication, de la formation et de la sécurisation de la pratique. Cette note en présente les principaux résultats. .

 

En savoir plus sur nos auteurs
  • IFCE - Observatoire économique et social du cheval (OESC)
Pour retrouver ce document: www.equipedia.ifce.fr
Date d'édition: 28 10 2020
Cette fiche vous a-t-elle été utile ?