Idele Institut de l'élevage

L’Institut de l’Elevage (Idele) est un institut de recherche appliquée et de développement sur l’élevage des herbivores, voué à permettre d’améliorer la compétitivité des élevages et de leurs filières.

1

par Anne-Claire GRISON - | 07.07.2012 |
Niveau de technicité :
Troupeau au galop
Sommaire

Histoire

L’Institut de l’Elevage (Idele) est né en 1991-1992, de la fusion de deux organismes :

  • L’Institut Technique de l’Elevage Bovin (ITEB), créé en 1962
  • L’Institut Technique de l’Elevage Ovin et Caprin (ITOVIC), créé en 1968

Idele est un institut de recherche appliquée et de développement sur l’élevage des herbivores : bovins, ovins, caprins et équins.

Structure

L’Institut de l’Elevage est gouverné par :

  • Un Conseil d’Administration, composé des représentants des organisations professionnelles, des organismes techniques et des organismes économiques.
  • Un Bureau, constitué des représentants des fédérations professionnelles.
  • Un Président.
  • Un Conseil d’Orientation Scientifique (COS), composé de représentants des filières, de l’Etat et de la recherche. Il conseille sur les études à mener et contribue ainsi à la cohérence des travaux d’Idele avec ceux des autres organismes de recherche.
  • Les Comités de filières sont présidés par un représentant professionnel et composés de représentants des producteurs, de la filière, de l’administration, des interprofessions et d’acteurs du développement local. Ils contribuent à orienter et prioriser les travaux menés par l’Idele.

L’Institut de l’Elevage dispose de 11 antennes régionales et d’un siège parisien. En 2011, l’effectif de l'institut était de 247 personnes, dont 200 ingénieurs et techniciens.

Missions

 L’Institut de l’Elevage a pour vocation d’améliorer la compétitivité des éleveurs d’herbivores et des filières associées. Leurs travaux s’adressent donc autant aux éleveurs de bovins, ovins, caprins et équins, ainsi qu’aux acteurs économiques des filières et aux consommateurs.

Les thématiques de recherche sont nombreuses : production, environnement, compétitivité technico-économique des systèmes d’élevage, économie des filières, etc. 

 

Idele conduit ainsi ses recherches dans un souci permanent d’adéquation aux besoins futurs des différents acteurs, tout en veillant au respect du bien-être animal, à la maîtrise des pollutions, à la traçabilité, etc. Les études menées couvrent ainsi 30 domaines techniques, afin de répondre au mieux aux besoins des filières.

Activités

L’Institut de l’Elevage est organisé en 4 départements opérationnels :

  • Département Génétique, Identification, Phénotype et Systèmes d’Information Elevage (GIPSIE): identification et traçabilité animale, sélection génétique, etc. Idele est la ressource technique de l’interprofession France Génétique Elevage.
  • Département Techniques d’Elevage et Qualité des produits (DTEQ): conduite d’élevage, gestion des fourrages, bâtiments, environnement, bien être animal, santé, traçabilité, hygiène, etc.
  • Département Economie (GEB): analyse du contexte, études économiques, suivi des négociations PAC et OMC.
  • Département Actions Régionales (DAR): sept services fournissent un appui aux organismes régionaux et aux DOM.

Idele met l’accent sur la transmission des connaissances issues de ses recherches, afin d’améliorer la compétitivité des élevages et de leurs filières. Ainsi, l’Institut de l’Elevage :

  • Produit plus de 500 publications par an, sur Internet et dans leur éditions Technipel.
  • Diffuse 2 mensuels économiques et 2 revues spécialisées.
  • Dispense 120 formations, et des formules sur-mesure.
  • Participe à de nombreuses rencontres de professionnels : Journées 3R particulièrement, mais aussi d’autres colloques, salons professionnels, journées techniques, etc.

Pour en savoir plus

En savoir plus sur nos auteurs
  • Anne-Claire GRISON Ifce
Pour retrouver ce document: www.equipedia.ifce.fr
Date d'édition: 21 09 2019
Cette fiche vous a-t-elle été utile ?