L'indice génétique des poneys de CSO : le BPO

Chez les poneys, deux indices sont disponibles. L’IPO (indice de performance) caractérise la valeur sportive du poney suivant ses performances en CSO. Le BPO (indice génétique calculé sur la méthode du « BLUP ») traduit les capacités d'un reproducteur à transmettre ses qualités à ses descendants. L’indice génétique poney pour le CSO (ou BPO) est l’estimation de la valeur génétique réelle d’un animal. Il permet de prédire la qualité des produits d’un reproducteur (mâle ou femelle). Cette valeur génétique ne peut pas être connue avec certitude. Ainsi, on attribue à l’indice un Coefficient de Détermination (CD = degré de fiabilité que l’on peut accorder à l’indice). Le CD est compris entre 0 et 1 (100% de fiabilité).

3

Niveau de technicité :
Poney New Forest
Sommaire

Calcul du BPO : indice génétique des poneys de CSO

Le calcul de l'indice génétique d'un poney de CSO se base sur les indices de performances du poney et de ceux de ses apparentés. Pour rappel, l'indice de performance des poneys (IPO) est mesuré par deux critères à importance égale :

  • L’indice point : A chaque sortie, des points sont attribués en fonction de la place et de la difficulté technique de l’épreuve. Le critère est la somme des points de toutes les épreuves courues par le poney dans l’année. Ce critère a tendance à privilégier les poneys qui sortent souvent, même s'ils réalisent des performances variables ;
  • L’indice classement : La synthèse dépend de la probabilité de battre les poneys rencontrés quand le poney est classé devant eux et d’être battu quand il est derrière. Avec ce critère, la difficulté de l’épreuve ne dépend que du plateau rencontré. Ce deuxième critère sanctionne les contre-performances et privilégie donc les poneys réguliers.

Indice génétique


Tous les poneys dont la généalogie est connue et dont au moins un des parents dispose d’un BPO bénéficient eux-mêmes d’un BPO. Les données pouvant améliorer le coefficient de détermination (le CD = précision du BPO) sont illustrées ci-dessous et sont notamment :

  • Une généalogie complète ;
  • Des collatéraux sortis en compétition ;
  • Des performances propres dues à la participation aux compétitions.

A la différence des chevaux, la compétition poney est organisée par catégories de taille. Les différences de performances dues à la taille sont prises en compte et corrigées. Un poney B est jugé sur sa capacité à produire de bons produits dans sa catégorie de taille, il peut donc avoir un indice génétique aussi bon qu’un poney D, même si ses produits sautent moins haut.

Il est possible de calculer le BPO d’un poulain avant même qu’il soit conçu :

  • BPO poulain = (BPO père + BPO mère) / 2
  • CD poulain = (CD père + CD mère) / 4

Présentation du BPO et du coefficient de détermination (CD)

Chaque année, les indices sont recalculés avec l’ajout des données disponibles de l’année de compétition passée. La sélection étant efficace, les poneys sont meilleurs que l’année précédente. Pour des raisons de lisibilité et points de repère, les indices sont calculés avec une « base dite mobile ». Ainsi la moyenne des indices des poneys performeurs en CSO âgés de 5 à 7 ans (population de référence) est toujours centrée sur 0 et les 2% meilleurs ont un indice de +20 ou plus. On pourra donc situer un poney par rapport à la population de référence.

BPO


Il est courant de retrouver des ascendants chevaux chez les poneys. Ces chevaux auront donc un BPO de par leurs descendants. Suivant le nombre de descendants qu’un étalon a produit, le CD de celui-ci peut être comparable à un étalon poney.

Les indices poneys sont disponibles sur le site info-chevaux, rubrique « Aptitude », onglet « Sport poneys » (cf. capture d'écran ci-dessous).

BPO


L’indice se lit et s’interprète en fonction de son Coefficient de Détermination (CD). La valeur du CD dépend de la quantité d’information disponible pour calculer l’indice génétique (et non de sa qualité) :

  • Le nombre de performances propres de l’animal : plus le poney a participé à des compétitions officielles, plus cela consolide le CD ;
  • Le nombre de performances des animaux qui lui sont apparentés (ascendants, descendants, collatéraux) et la proximité de cette parenté (un produit compte plus qu’un demi-frère).

En pratique, l’intervalle de variation du CD est :

a) 0,04 à 0,36 si seuls les ascendants sont connus (moyenne 0,18) ;

b) 0,31 à 0,63 si les ascendants et les performances sont connus (moyenne 0,46) ;

c) 0,42 à 0,66 si les ascendants, les performances et quelques descendants (<10) sont connus (moyenne 0,56) ;

d) supérieur à 0,70 si les ascendants, les performances et beaucoup de descendants sont connus. Le CD peut alors s’approcher de 1 qui est le maximum (en moyenne 0,82).

BPO

Aide à la sélection

En sports équestres, si on ne sélectionne que sur une aptitude (par exemple le CSO), il est démontré qu’un taux de sélection de 2% des meilleurs mâles serait suffisant pour obtenir un gain significatif dans les valeurs génétiques et donc, par extension, dans les performances. C’est pourquoi, dans la présentation des indices génétiques, seul 2% de la population en sélection dépasse le seuil +20.

Sur la voie femelle, le taux de sélection possible, tout en assurant le renouvellement d’une population stable, serait de 50%. C’est pourquoi la moyenne des indices de la population en sélection est de 0 avec 50% de positifs et 50% de négatifs.

En savoir plus sur nos auteurs
  • Harmony CRICHAN Ingénieur de développement Ifce
  • Margot SABBAGH Ingénieur de développement Ifce
  • Bernard DUMONT SAINT PRIEST Ingénieur de développement Ifce
Pour retrouver ce document: www.equipedia.ifce.fr
Date d'édition: 17 11 2019
Cette fiche vous a-t-elle été utile ?