Trait du Nord

Le Trait du Nord appartient à la famille du trait belge et du trait hollandais, races qui se sont organisées à la fin du 19è siècle.

1

Niveau de technicité :
Trait du Nord
Sommaire

Origine du cheval Trait du Nord

 Le Trait du Nord, dont le syndicat d‘élevage fut fondé en 1903, appartient à la famille du trait belge et du trait hollandais, races qui se sont organisées à la fin du 19è siècle. Le modèle recherché vivait tant dans le Hainaut belge que dans le Hainaut français.

A l’issue de la guerre, en 1919, belges et français ont récupéré en Allemagne les animaux réquisitionnés et les effectifs se sont rapidement reconstitués. Seules les juments conformes au type étaient inscrites à titre initial. De nombreux étalons ont toujours été achetés en Belgique.

Il fut appelé “trait ardennais du nord” de 1961 à 1992.

Morphologie

Chevaux Trait du NordLe Trait du Nord est un cheval charpenté, court et puissant, à l’ossature et à la musculature importantes. 

La robe est baie, rouanne, alezane et aubère. Parfois elle est gris fer ou noire. 

La taille moyenne est de 1,72 m pour les mâles et 1,65 m pour les femelles au garrot, avec un poids adulte de 1000 kg pour les mâles. 

La tête est petite et très souvent camuse.  L’oeil est vif, les oreilles courtes et les naseaux larges. 


L’encolure est de longueur moyenne, puissante et souvent rouée. La crinière est abondante. 

Le garrot est noyé dans la masse musculaire, avec un dos droit et court. Le rein est large et musclé. La croupe double, massive. Le poitrail est large et musclé. 

Les membres sont forts et osseux. Les canons et pâturons sont courts, garnis de poils. Les sabots sont larges et solides.

Zone d'élevage

Les poulains Trait du Nord nés en France et immatriculés

 

 

Couvrant le Nord, bordant dans sa partie ouest la zone boulonnaise, l‘Artois, la Picardie, la Seine Maritime, elle longe les Ardennes et se prolonge dans la zone auxoise.

Les effectifs

L’élevage en France

Nombre de produits Trait du Nord immatriculés par année de naissanceDonnées SIRE à la date du 26 février 2019

76 immatriculations enregistrées en 2017 (87 en 2016)

112 juments trait du nord saillies en 2018 (145 en 2017)

100 juments saillies pour produire du trait du nord en 2018 (149 en 2017)

7 étalons trait du nord en activité en 2018 (10 en 2017)

 


A consulter pour en savoir plus : Statistiques sur la filière équine.

L'utilisation

De taille et de format important, résistant et énergique, le Trait du Nord était autrefois utilisé dans les grandes plaines du Nord pour les cultures céréalières et betteravières. Il possède une vigueur et une énergie qui lui permettent de fournir des foulées tout à fait remarquables au trot, tout en se révélant être un tracteur développant le maximum de puissance et de facilité au travail par sa masse et son influx nerveux, au pas et sur tous les terrains.

 

 

 

 

 

 

 


De nombreuses poulinières sont attelées régulièrement et le débourrage des poulains se fait dès 18 mois, au cordeau, suivant la tradition. Cette technique ancienne (une seule petite cordelette à la place des guides) demande calme et soumission et les rend particulièrement dociles.

De nos jours, de par son caractère doux et facile, son utilisation est multiple :

  • Travaux des champs
  • Maraîchage
  • Débardage du bois
  • Attelage
  • Randonnées montées ou attelées
  • Compétition

Le siège du syndicat d‘élevage se trouve à l‘Hôtel de ville de Cambrai. C’est sur la place de Cambrai que défilent, chaque année, les meilleurs sujets de la race, à la clôture du concours, le dernier dimanche de juillet.

Contact

 Syndicat d’Elevage du Cheval Trait du Nord
442 Rue de l'Orée du Bois
59230 Saint Amand les Eaux
Tel/Fax : 03 27 31 25 34

http://www.trait-du-nord.com
traitdunord@orange.fr

En savoir plus sur nos auteurs
  • Syndicat d’Elevage du Cheval Trait du Nord
Pour retrouver ce document: www.equipedia.ifce.fr
Date d'édition: 17 11 2019
Cette fiche vous a-t-elle été utile ?