Les marques blanches sur les membres

Les marques blanches sur les membres sont des caractéristiques individuelles permanentes, dont la description est essentielle pour identifier un individu.

1

Niveau de technicité :
Poulain Shetland
Sommaire

Les marques blanches sur les membres

Les équidés peuvent avoir des marques blanches sur les membres. Présentes sur le bas du membre, elles remontent plus ou moins haut sur la jambe. Sous ces marques, la peau est rose (sauf en cas de marque mélangée), et la corne du sabot est souvent claire dans le prolongement d’une marque blanche.

La description des marques blanches ou autres particularités se fait dans l’ordre suivant :

  • Antérieur gauche
  • Antérieur droit
  • Postérieur gauche
  • Postérieur droit

Définitions et descriptions

La trace

C’est une marque blanche qui ne fait pas le tour du membre. Généralement, elle est uniquement sur la couronne, mais elle peut parfois monter plus haut sur le paturon.

Elle est décrite par son emplacement : soit en signalant la partie blanche, soit en excluant la partie colorée. On note ainsi : « trace en face interne », « trace en mamelle externe », ou « trace excluant le talon externe ».

Le principe

C’est une marque blanche faisant le tour complet du membre au niveau de la couronne, mais qui ne remonte pas vers le paturon.


Le bracelet

Le bracelet est une marque blanche qui fait le tour du membre, mais qui ne descend pas sur la couronne. Il ne touche donc pas le sabot du cheval.

Pour le décrire, on précise son emplacement : par exemple, « bracelet  à mi-canon ».

La balzane

C’est une marque blanche faisant le tour complet du membre, touchant au sabot et remontant au moins jusqu’au paturon.

Pour la décrire, on précise l’emplacement de sa limite supérieure avec précision. Si cette limite supérieure est irrégulière, on la décrit du point le plus bas au point le plus haut. On note donc, par exemple : « balzane au tiers supérieur du canon », ou encore « balzane à mi boulet, remontant en bas du canon face interne ».

Particularités à signaler

D’autre particularités, communes à tous les types de marques blanches sur les membres, doivent être précisées lors que la description. Il s’agit :

Des caractéristiques des bords supérieurs

Si la limite supérieure de la balzane n’est pas régulière, il est important de préciser si elle est « irrégulière », « dentelée », « en pointe », « échancrée », « bordée », etc.

Des taches

La marque blanche peut présenter des taches de la couleur de la robe.

Si la tache ne se trouve pas en couronne, on note simplement « balzane… tachée du fond de la robe ».
Si la tache est sur la couronne :

  • Chez un cheval de la famille du noir ou du bai, on observe une tache noire en couronne : on appelle cette tache « herminure ».
  • Chez un cheval de la famille de l’alezan ou de la famille « autre », la tache observée en couronne est de couleur fauve ou gris, et on parle alors de « truiture ».

Dans le prolongement de ces taches, le sabot est souvent foncé, et présente donc une strie de corne foncée au milieu de la corne claire.

Ces taches doivent aussi être situées, par exemple on parle de « balzane… truitée en pince ».

Des mélanges de poils

Des poils de la couleur de la robe peuvent être mélangés aux poils blancs de la balzane. On le signale alors, en précisant leur localisation. 

Par exemple : « balzane… mélangée face antéro externe ».

Exemples de marques blanches sur les membres


Les extrémités claires

 

Chez les chevaux de la famille de l’alezan, les poils des extrémités des membres sont parfois plus clairs que la robe. Il ne s’agit pas de marques blanches, et on note alors « robe éclaircie à l’extrémité » en précisant le membre concerné.

Lors du signalement d’un poulain, il est parfois difficile de discerner s’il s’agit de balzanes ou simplement de cet éclaircissement. L’identificateur note alors « Non relevé », car cela sera plus facile à déterminer lorsque le poulain vieillira.

Attention...

... les marques blanches qui remontent au dessus du grasset ou du coude ne sont pas des balzanes : elles font partie de la panachure pie.

C'est par exemple le cas pour les postérieur gauche et antérieur droit de ce cheval.

 Marques blanches postérieurs

En savoir plus sur nos auteurs
  • Frédérique GROSBOIS Ifce
  • V. MORIN
  • Anne-Claire GRISON Ifce
Pour retrouver ce document: www.equipedia.ifce.fr
Date d'édition: 18 06 2019
Cette fiche vous a-t-elle été utile ?