Concours d’élevage : présenter son cheval à l’examen des allures

Evaluation permettant de juger la locomotion du cheval, l’examen des allures est l’une des épreuves phares des concours « Modèle & Allures ». Les qualités naturelles de l’animal en mouvement sont examinées dans les moindres détails. Comment se déroulent les différents types de présentation et quels critères sont évalués ? Focus sur une épreuve incontournable de tout concours d’élevage.

 

2

concours modèle et allures
Sommaire

Objectifs de l’examen des allures

Les concours de « Modèle & Allures » sont la plupart du temps des concours d'élevage d’équidés ouverts au public, ayant l’un ou plusieurs des objectifs suivants :

  • Mettre en valeur les meilleurs sujets dans un but de sélection.
  • Caractériser les reproducteurs selon les objectifs déterminés d’un programme d’élevage et ainsi participer au contrôle de performances réalisé par les stud-books.
  • Attribuer des qualifications aux reproducteurs, selon les objectifs de chaque race.
  • Inciter à la préparation du jeune cheval/poney afin de faciliter sa mise en marché.
  • Favoriser les lieux de rencontre des acteurs de la commercialisation.
  • Contribuer à la promotion des races.

 

L’examen des allures permet d’évaluer le cheval en mouvement et de juger la qualité de sa locomotion aux trois allures (pas, trot, galop). L’appréciation porte notamment sur l’amplitude/action, la souplesse, l’engagement, l’équilibre, la propulsion… des qualités naturelles qui reflètent le potentiel de l’animal.

 

L’examen des allures : pour quelle(s) catégorie(s) de chevaux ?

Comme pour le modèle, toutes les catégories de chevaux représentées en concours d’élevage sont concernées par l’examen des allures :

  • Poulinières
  • Foals
  • Jeunes chevaux de 2 ans
  • Jeunes chevaux de 3 ans

Différentes modalités d’évaluation des allures

 

Suivant les concours d’élevage et l’âge des chevaux présentés, les allures peuvent être évaluées de différentes façons : en liberté, sous la selle ou plus rarement en main.

 

 

Déroulement de l’épreuve des allures en liberté

 

L’examen des allures en liberté concerne les foals ainsi que tous les jeunes chevaux de 2 et 3 ans, qu’ils soient destinés à l’élevage ou au sport.

 

Le cheval évolue en liberté dans un rond d’Havrincourt ou en manège, équipé d’un filet simple. Encadré par plusieurs personnes de l’organisation présentes au milieu de la piste, il est présenté au trot puis au galop, aux deux mains. Dans le cas des chevaux à orientation CSO/CCE, l’examen a lieu juste avant l’épreuve de saut en liberté.

 

Le pas est toujours jugé à la fin de l’épreuve, avant la sortie de piste, lorsque le présentateur reprend le cheval en main. Il suffit d’effectuer un aller-retour au pas devant le jury, au milieu du rond d’Havrincourt ou du manège.

 

Parfois, il peut également arriver que les juges demandent à voir évoluer le cheval au trot en main, en complément de l’examen des allures en liberté. De la même façon qu’au pas, le cheval est tenu et présenté en main, en filet simple, en effectuant un aller-retour en ligne droite (ou en triangle) au trot, en milieu de piste.


Catégories de chevaux concernées : poulinières, en même temps que l’évaluation du modèle | jeunes chevaux de 2 et 3 ans sur demande du jury, en plus des allures en liberté

 

 

Déroulement de l’épreuve des allures montées

 

L’examen des allures monté concerne uniquement les jeunes chevaux de sport à orientation CSO/CCE/dressage présentés aux qualificatives et/ou au concours national des 3 ans montés.

 

Suivant les cas, la présentation peut se faire individuellement ou par groupe de 2-3 chevaux préalablement détendus avant leur entrée en piste. C’est le jury qui donne l’indication du départ. L’épreuve peut alors commencer.

 

Cas des chevaux de CSO/CCE

 

Les chevaux évoluent sur le plat aux trois allures, en respectant l’enchaînement suivant :

  • Un tour de piste à main gauche, au trot enlevé
  • Cercle au trot de 20m de diamètre en bout de piste
  • Changement de main sur la diagonale en développant le trot
  • Marcher large
  • Cercle au trot de 20m de diamètre en bout de piste
  • Départ au galop à la fin du cercle
  • Marcher large
  • Allonger le galop sur la longueur
  • Reprendre
  • Cercle au galop de 20m de diamètre en bout de piste
  • Changer de main sur la diagonale en passant au trot
  • Prendre le galop à l’autre main puis marcher large
  • Allonger le galop sur la longueur
  • Reprendre
  • Cercle au galop de 20m de diamètre en bout de piste
  • Transition progressive au trot, puis au pas
  • Marcher au pas autour du jury, rênes longues
  • Sortie au pas, rênes longues, en repassant devant le jury pour la note de pas

 

Cas des chevaux de dressage

 

Lorsque les chevaux sont évalués selon la grille de France Dressage, il s’agit d’une reprise avec mouvements imposés mais enchaînements libres. Les chevaux doivent obligatoirement effectuer :

  • Un arrêt sur le grand côté pour le salut, en début et en fin de présentation
  • Un cercle de 20m de diamètre au trot, à chaque main
  • Un développement du trot sur quelques foulées
  • Du pas allongé sur une diagonale
  • Un départ au galop depuis le trot, sur chaque pied
  • Un cercle de 20m de diamètre au galop, à chaque main
  • Des transitions galop/trot

 

Points de vigilance

 

Si c’est bien la locomotion de l’animal qui est évaluée, la qualité de la présentation du cheval ne doit pas être négligée. Pour faire bonne image, certains points de vigilance sont à respecter lors de la présentation :

TracéFluide, lignes droites bien droites, cercles bien ronds…
ChevalAttitudeEn mainCalme, droit, en avant, cheval éveillé/tonique/actif versus poussif/mou/sans tenue, tête assez haute mais dans une attitude naturelle
MontéCalme, droit, en avant, confiant en son cavalier
ToilettageAu minimumPansage irréprochable, crinière et/ou toupet nattés, queue faite et démêlée, pieds graissés…
EventuellementTonte, damier, produits lustrants… Il n’est pas toujours judicieux de tresser la queue.
EquipementEmbouchureFilet simple / mors simple à aiguilles, bride interdite
Protections aux membresGuêtres antérieures autorisées, guêtres postérieures interdites
Présentateur/cavalierTenue vestimentaireSoignée, tenue officielle du stud-book (pantalon blanc + chemise/polo/veste)
Aides artificiellesDépend de la discipline… cravache (< 70cm) autorisée, éperons autorisés en dressage
Tenue de l’animal en mouvementTenir la paire de rênes/longe dans la main droite et la boucle dans la main gauche, garder le cheval à ses côtés sans se laisser déborder ou avoir à le « traîner »
ComportementComportement adapté et respectueux de l’animal

 


A l’allure du pas, le cheval étant présenté en main, il très important de le laisser marcher librement, avec un maximum de liberté d’encolure. Eviter toute tension sur les rênes ou la longe pour ne pas bloquer l’encolure.

 

Ne pas oublier que l’épreuve se prépare bien en amont du jour J. Un cheval bien préparé et bien présenté (en bon état corporel, bien toiletté, calme/serein, avec des pieds en bon état…) marque des points devant un jury et peut faire la différence, par exemple pour une qualification au niveau supérieur.

 

Quels sont les critères évalués ?

La qualité des allures s’évalue grâce à des composantes dans le temps et des composantes dans l’espace.

AllureCritères à rechercherA éviter
Pas   
  • 4 temps décomposés
  • Engagement des postérieurs
  • Ample
  • Actif
  • Souple
  • Relâché
 
   
  • Cheval qui précipite
  • Latéralisé
  • Etriqué
  • Mou
  • Raide
 
Trot   
  • Bonne propulsion (poussée des postérieurs)
  • Elastique et souple
  • Symétrique
  • Ample
  • Cadencé
 
   
  • Irrégulier
  • Précipité
  • Plat
 
Galop   
  • A 3 temps
  • Bonne propulsion (poussée des postérieurs)
  • Energique
  • En équilibre
  • Ample
  • Léger et rapide au sol
  • Cadencé
  • Souple (au niveau du rein)
  • Flexible (flexibilité des hanches)
 
   
  • Désuni
  • A 4 temps
  • Précipite
  • Horizontal
  • Plat
  • Lourd
  • Geste lent
  • Raide
  • Ouvert
 

 

Remarque : N’est présenté sur cette fiche que le cas des chevaux de race Selle Français, largement majoritaires par leur nombre sur le territoire français. Pour les autres races, se référer au règlement et aux grilles de notation du stud-book.

 

En savoir plus sur nos auteurs
  • Nelly GENOUX Ingénieur agronome - IFCE
  • Guillaume BLANC Directeur de l'accompagnement à la filière équine IFCE
  • Laurent VIGNAUD Ingénieur de projets et développement IFCE
  • Perrette ALLIER Ingénieur de projets et développement IFCE
  • Béatrice GAUFFRETEAU Eleveuse, présidente du SEMIME LR (Syndicat des éleveurs de chevaux de selle et poneys du Midi méditerranéen, région Languedoc-Roussillon)
  • Patrick PRATLONG Responsable du département des moyens équestres IFCE - juge référent Selle Français
Pour retrouver ce document: www.equipedia.ifce.fr
Date d'édition: 09 08 2020
Cette fiche vous a-t-elle été utile ?