Les parasites digestifs des équidés

Les parasites digestifs représentent aujourd'hui encore des éléments de la santé à surveiller par les détenteurs de chevaux. Ces agents pathogènes sont en effet des facteurs non négligeables d'amaigrissement, de mauvais état général, de troubles digestifs et de coliques plus ou moins sévères.

3

par Marie DELERUE - | 01.06.2016 |
Niveau de technicité :
Parasite digestif du cheval : ascaris
Sommaire

Quels sont les principaux parasites digestifs du cheval ?

Au pâturage, les chevaux se contaminent de façon constante avec des parasites. Tant qu’un équilibre existe entre le cheval et ses parasites, le cheval est en bonne santé. Au contraire, si cet équilibre est rompu au profit des parasites, des signes cliniques peuvent apparaître (diarrhée, coliques…). La vermifugation et la bonne gestion des pâtures permettent de favoriser cet équilibre.

Les parasites digestifs sont très nombreux et appartiennent à des groupes très différents :

CLASSIFICATION DES PRINCIPAUX PARASITES DIGESTIFS DES EQUIDES
GroupeEspèces
Vers ronds = NématodesStronglesGrands stronglesStrongylus vulgaris, S. edentatus, S. equinus
Petits strongles = Cyathostomesplus de 50 espèces
Trichostrongylus axei
AscarisParascaris equoorum
OxyuresOxyuris equi
AnguillulesOxyuris equi
Habronèmes = SpiruresHabronema muscae, H. microstoma, H. megastroma
Vers platsCestodesTénias = AnoplocéphalesAnoplocephala perfoliata, A. magna, Paranaplocephala mamillana
TrématodesDouvesFasciola hepatica = grande douve
InsectesGastérophilesGasterophilus intestinalis

Certains protozoaires font également partie des parasites digestifs des chevaux mais ne seront pas évoqués ici.

L'importance à accorder à ces parasites dépend notamment de :

  • Leur prévalence : nombre de chevaux infestés par un parasite donné par rapport au nombre total de chevaux, c'est-à-dire fréquence d'infestation des chevaux par un parasite ;
  • Leur pouvoir pathogène : capacité à provoquer des signes cliniques chez le cheval ;
  • Leur résistance aux antiparasitaires.
Parasites digestifsPopulation concernéePrévalencePouvoir pathogène
Grands stronglestous les chevaux à partir de 6 mois++++
Petits strongles = Cyathostomestous les chevaux à partir de 6 mois+++++
Ascarispoulains jusqu'à 2 ans environ+++++
Oxyureschevaux à l'écurie+++
Anguillulespoulains de moins de 6 mois+++
Téniastous les chevaux à partir de 6 mois+++++
Gastérophilestous les chevaux++++

 

Le cycle parasitaire

Il existe plusieurs stades de parasites : les adultes, les larves et les œufs. Ces différents stades se succèdent dans un cycle parasitaire.

parasites digestifs des équidésCe cycle parasitaire comporte 2 phases :

  • Une phase externe (à l'extérieur du cheval) : les œufs  se transforment en larves dans l'environnement extérieur ou dans un hôte intermédiaire[1] ;
  • Une phase interne (à l'intérieur du cheval) : le cheval ingère les formes infestantes[2], oeufs ou larves. Les larves évoluent dans les intestins du cheval. Certaines sont capables de migrer dans d'autres organes. Elles se transforment ensuite en adultes, qui se reproduisent : les femelles pondent des œufs qui sont éliminés dans le milieu extérieur avec les crottins.

[1] Un hôte intermédiaire est un hôte chez lequel le parasite va subir une évolution larvaire.

[2] Une forme infestante est un stade parasitaire capable d'infester le cheval et de réaliser un cycle complet à l'intérieur du cheval.

La période pré-patente correspond au temps qui sépare le moment où l'équidé est infesté par un parasite et celui où des œufs ou des larves apparaissent dans le milieu extérieur.

En savoir plus sur nos auteurs
  • Marie DELERUE Docteur vétérinaire - ingénieur de développement Ifce
Pour retrouver ce document: www.equipedia.ifce.fr
Date d'édition: 19 05 2019
Fiche réalisée avec nos partenaires
Chambre d'agricultureFEADER NormancieRégion Normandie
Cette fiche vous a-t-elle été utile ?