Conception des lices des aires d'évolution extérieures

La lice est un élément de sécurité indispensable pour les aires d'évolution extérieures. Pour qu'elle joue pleinement son rôle, elle doit être parfaitement conçue et adaptée à l'utilisation de l'espace qu'elle délimite.

2

par Arnaud LALLEMAND - | 16.03.2012 |
Niveau de technicité :
Lice d'un rond d'Havrincourt © A.C. Grison
Sommaire

Caractéristiques des lices en bois

Les lices sont généralement réalisées en bois. Bien conçues, elles donnent aujourd’hui entière satisfaction en termes de fonctionnalité et de sécurité.  L’ensemble des schémas de principe précisant les éléments dimensionnels et qualitatifs de lices en bois sont disponibles dans l’ouvrage «Aménagement et équipement des centres équestres», édité en 2012, disponible la Librairie.

La hauteur des lices n’est pas normalisée, et généralement comprise entre 1,20 et 1,40 m. On évitera de la placer à hauteur des yeux du public.

La lice supérieure doit être de continuité parfaite, évitant toute saillie, angle vif ou arête de poteau, ces éléments étant potentiellement dangereux en cas de chute. il est recommandé de prévoir une lice supérieure de section plus importante pour éloigner le cavalier de la lice inférieure. Toutes les lices sont à placer du côté intérieur de la carrière.

Une attention particulière est à porter à la conception afin d’assurer la pérennité des lices en bois (rayonnement solaire, humidité, gel, pourriture au contact des sols). Par conséquent :

  • attention aux critères de choix du bois
  • empêcher la stagnation de l’eau sur les surfaces horizontales;
  • éviter les assemblages comportant des parties fermées et non drainées.

 

Caractéristiques des lices en bois

Une alternative : les lices en PVC

Dressage La Baule avec lice en PVC © ACG/IFCEDes lices en PVC sont en vente dans le commerce, et offrent une sécurité et une longévité optimales. Il est actuellement possible de trouver des produits en PVC (blanc ou vert) de très bonne qualité auprès de sociétés spécialisées.

Elles permettent, notamment grâce aux « cols de cygne », d’éloigner le couple cavalier/cheval du spectateur et de limiter les risques de blessure en cas de chute, aussi bien pour le cavalier que pour le cheval, grâce à l’utilisation de matériaux souples et déformables.

Carrière de dressage

Reprise de dressage © Cerise On opte généralement pour des barrières mobiles en bois d’une hauteur d’environ 40 cm et d'une longueur de 2 à 3 mètres. Le compromis économique qui consiste à installer une simple cordelette blanche est envisageable, mais ne permet pas de garantir un niveau de sécurité optimal.

La conception des barrières mobiles doit être bien réfléchie, et tenir compte de leur utilisation ponctuelle : aisance de la mise en place, stockage des lices lorsqu’elles ne sont pas utilisées. Les schémas de conception sont disponibles dans l’ouvrage «Aménagement et équipement des centres équestres», édité en 2012, disponible la Librairie.

Rond de longe – rond d’Havrincourt

Lice d'un rond d'Havrincourt © A.C. GrisonLa lice extérieure doit être conçue avec soin, elle devra être suffisamment solide car souvent sollicitée. La pose d’une lice intérieure est à proscrire compte tenu des risques engendrés.

Une hauteur hors sol de 2m est recommandée. Un filet brise-vent, à l’extérieur de la lice, permet de constituer un écran visuel.

Pour les ronds d’Havrincourt destinés à la présentation publique, les lices horizontales de la longueur opposée à l’obstacle pourront être remplacées par 4 rangs de cordelette électrifiée afin d’améliorer la visibilité pour le public.

En savoir plus sur nos auteurs
  • Arnaud LALLEMAND Département I.D.E.E. de l'Ifce
Pour retrouver ce document: www.equipedia.ifce.fr
Date d'édition: 20 10 2019
Cette fiche vous a-t-elle été utile ?