Entraîneur de chevaux de courses

Souvent ancien cavalier d’entraînement ou jockey-driver, l’entraîneur de chevaux de course est responsable de la progression des chevaux de l’écurie. À ce titre, il organise le travail quotidien des cavaliers d’entraînement et organise la sortie des chevaux en course.

1

par Ifce - équi-ressources - | 01.06.2012 |
Niveau de technicité :
Chevaux de course avec passage d'eau
Sommaire

Les compétences de l'entraineur

Fonctions :

    Entraîne les chevaux pour le compte du propriétaire de l’écurie ou pour son propre compte.
    Gère le personnel de l’écurie, le matériel et les relations avec les propriétaires.
    Planifie les engagements des chevaux dans les épreuves.
    Est présent sur les champs de courses pour suivre la progression des chevaux.

Compétences et qualités requises :

    Sens du relationnel (avec les propriétaires, le personnel de l’écurie).
    Excellente connaissance du cheval de course.
    Maîtrise de la gestion comptable d’une entreprise.
    Connaissance de la législation (code des courses) et des normes de sécurité.

Evolutions possibles :

    Éleveur.
    Propriétaire de chevaux de course.

 

Comment y parvenir

Formation :

La licence d’entraîneur est obligatoire. Elle est délivrée par les sociétés mères des courses. Son obtention comporte un stage, obligatoire pour s’installer.
Être titulaire d’un Bac pro CGEA permet de bénéficier des aides à l’installation des jeunes agriculteurs.

Expérience :

Une expérience dans les chevaux de course, en tant que cavalier d’entraînement, driver ou jockey est vivement recommandée pour accéder à ce poste.

Métier : accessible à partir d’un Bac + licence + expérience.

Volume d'emploi : 2730 titulaires d’une licence en 2008.

En savoir plus sur nos auteurs
  • Ifce - équi-ressources Emplois et stages dans la filière équine
Pour retrouver ce document: www.equipedia.ifce.fr
Date d'édition: 26 04 2019
Cette fiche vous a-t-elle été utile ?